Rolls Royce Phantom III cabriolet à restaurer

Rolls Royce Phantom III cabriolet à restaurer
8 garanties internationales

A propos de

Héritière de la Phantom II de 1929, et marquant la rupture avec le 6 cylindres, la Rolls-Royce Phantom III, totalement nouvelle de conception, possède un exceptionnel moteur V12 inspiré des moteurs d'avions. Modèle mythique de la marque figurant dans le James Bond Goldfinger, elle représente le dernier grand modèle d'automobile de la marque Rolls-Royce d'avant-guerre, et la dernière conçue par Henry Royce, avant sa mort en 1933, à l'âge de 70 ans, année de sa conception. La finalisation du modèle sera poursuivie par l'ingénieur A.G. Elliott. Présentée après la crise économique de 1929 à l'Olympia Motor Exhibition de Londres de 1935, la Rolls Royce Phanthom III a été créée pour une clientèle qui devient, par prestige, de plus en plus sensible à la puissance de sa voiture.

En effet la mode du 6 cylindres devient dépassée, ce qui est attesté par le développement des 8 cylindres Bugatti, Mercedes-Benz ou Isotta-Fraschini, des 12 cylindres Hispano-Suiza, Daimler, Pierce-Arrow, Packard, Lincoln, Franklin, Auburn et Cadillac, et même des 16 cylindres Marmon ou Cadillac. Alors que la carrosserie était réalisée par des maisons de renom, notamment Park Ward, Mulliner, Hooper ou Thrupp & Maberly, toutes les pièces de cette automobile de collection, du châssis à la mécanique étaient produits par Rolls Royce, à l'exception de quelques accessoires tels les pneumatiques ou les bougies, et posée sur roues rayons ou à disques. Le nouveau moteur 12 cylindres était en alliage léger avec carter du vilebrequin et culasses coulés en hiduminium, alliage d'aluminium conçu pour les moteurs d'avion que Rolls-Royce produisait, notamment pour l'aviation britannique. La Phantom III est aussi la première Rolls-Royce à roues avant indépendantes.

Le cabriolet que nous vous présentons à la vente possède une magnifique carrosserie d'époque. Il est à restaurer mais complet. L'opportunité d'acheter une Rolls Royce à moteur V12 en version décapotable est très rare, particulièrement à ce prix, la grande majorité des Phantom III ayant été carrossés en berline, limousine ou coupé chauffeur.

Moteur

  • Nombre de cylindres :V12 à 60 ° à cylindres face à face, comme sur les moteurs d'avion, à arbres à cames en tête, double carburateur inversé Stromberg, allumage double, avec deux distributeurs, deux bobines, 24 bougies et pompe électrique SU jumelée
  • Cylindrée :7338 cm³
  • Alésage x course :82,5 x 114,3 mm
  • Puissance en chevaux :160

Autres éléments techniques

  • Transmission :Aux roues arrières. Boîte de vitesses 4 rapports (synchromesh sur les vitesses 2, 3 et 4). Overdrive dès 1938. Embrayage monodisque à sec
  • Suspension :Avant, indépendante à triangle inégaux, ressorts semi-elliptiques, quadrilatères. Arrière, ressorts semi-elliptiques et amortisseurs réglables
  • Freins :Servo-assistés sur les 4 roues appliqués par câble, à l'aide d'un servo fabriqué sous licence d'Hispano-Suiza
  • Roues et pneumatiques :Roues rayons de série
  • Carrosserie :Cabriolet 4 places à caisse acier. Châssis en tôle emboutie renforcé par des entretoises en X
  • Réf. :2632

Dimensions, production et performances

  • Empattement :360 cm
  • Nombre d'exemplaires :727
  • Années de production :1936-1939
  • Vitesse maximale :140 km/h

Couleur et finition

  • Finition intérieure :Cuir

Etat de conservation

Véhicule complet à restaurer

50 000 - 70 000 €*
Le dossier complet de cette automobile avec historique, état de restauration, photos détaillées, expertise et visite du véhicule sera communiqué après preuves de fonds bancaires. Nous contacter pour de plus amples informations.