Ferrari TR 250 Testarossa

Ferrari TR 250 Testarossa

35 000 000 €*

A propos de

La barquette de course Ferrari 250 Testa Rossa, destinée à remplacer la 500 TRC en compétition, est l'une des plus désirables et rares voitures de la marque, entrée dans la légende grâce à ses nombreux succès dans l'histoire de la course automobile. La 250 TR est aussi l'une des automobiles Ferrari les plus cotées... Son design exceptionnel est l'oeuvre de Pininfarina, la carrosserie étant fabriquée par Scaglietti. Son nom, Tête Rouge, évoque la couleur rouge des cache-soupapes de son moteur V12 Colombo qui dominera le monde du sport automobile en 1958, 1960 et 1961, en remportant notamment les 24 Heures du Mans en 1958, 1960 et 1961. Le prototype usine de la 250 Testa Rossa apparaît le 26 mai 1957 durant les 1 000 kilomètres du Nürburgring, sous le numéro de châssis 0666, la version client étant produite à partir de novembre 1957. Cette dernière se distinguera du prototype par une carrosserie légèrement modifiée à conduite à gauche et une boîte de vitesses montée à l'avant. Le très esthétique et peu conventionnel dessin de le 250 TR était avant tout lié à des contraintes techniques, notamment l'originalité des ailes avant qui permettaient de couvrir légèrement les roues, afin d'assurer le refroidissement des freins. Abandonnant les ailes fortement découpées pour deux ouvertures de part et d'autre de la prise d'air frontale, le style sera adouci pour la production.

Les débuts en compétition seront laborieux suite à des pannes mécaniques et abandons, notamment de l'équipe Olivier Gendebien - Maurice Trintignant aux 24 Heures du Mans 1957. 1958 marque cependant le début de la consécration, la Ferrari Testa Rossa remportant les 1 000 kilomètres de Buenos Aires, 12 Heures de Sebring, Targa Florio, 24 Heures du Mans, Trophée de Nassau et se positionnant seconde aux 1 000 kilomètres du Nürburgring devant trois autres Testa Rossa officielles. Le palmarès 1959 à 1962 est lui aussi impressionnant, la TR gagnant les 12 Heures de Sebring, 200 miles de Riverside, 1 000 kilomètres de Buenos Aires, 24 Heures du Mans (1960), Trophée du Gouverneur de Nassau, 24 Heures du Mans (1961), Trophée de Seafair ou Coupe Rose de Portland en 1961-62... La 250 TR reste le mythe du Sport Prototype cette période.

Le contexte de l'époque explique le succès de la 250 Testa Rossa Ferrari. En effet, après différents accidents mortels aux 24 Heures du Mans 1955 et aux Mille Miglia 1957, le CSI décida de stopper l'escalade à la puissance que se livraient les Aston Martin, Maserati et autres Jaguar, en limitant à trois litres la cylindrée des moteurs. Ferrari était déjà prêt à ce changement avec son moteur Colombo (qui équipait déjà le berlinette 250GT), qui disposait depuis longtemps d'une cylindrée inférieure à trois litres, la Testa Rossa obtenant le titre de Championnat du monde des constructeurs de voitures de sport 1958, (vice champion 1959), 1960 et 1961. La Ferrari 250 Testa Rossa était mue par le V12 Colombo de la berlinette 250 GT et le responsable du projet, Carlo Chiti, ne souhaitait pas utiliser une cylindrée supérieure, du fait du nouveau règlement des Sport-Prototypes. Afin d'atteindre un rendement de 100 chevaux au litre, ce moteur, étudié pour la compétition, fut revu en profondeur, notamment au niveau de la culasse, de façon à atteindre le rendement de 100 chevaux au litre pour une carrosserie légère de moins de 800 kg, permettant d'atteindre les 270 km/h.

L'automobile que nous vous présentons à la vente est un véhicule au pedigree exceptionnel, état concours, matching numbers. Elle fait partie des 19 exemplaires construits. L'historique de cette Ferrari 250 Testa Rosso est parfaitement connu et sera communiqué au nouveau propriétaire.

Moteur

  • Nombre de cylindres :12 cylindres en V à 60°Colombo à 24 soupapes en position longitudinale avant, alimenté par 6 carburateurs double corps Weber de 38 milimètres
  • Cylindrée :2953 cm³
  • Alésage x course :73 x 58.8 mm
  • Taux de compression :9.8: 1
  • Puissance en chevaux :300 (7 500 rotations/min)
  • Couple maxi :302 Nm (6 100 rotations/min)

Autres éléments techniques

  • Transmission :Propulsion avec boîte 4 vitesses non synchronisées et marche arrière
  • Suspension :Avant, indépendante à double triangles à ressorts individuels. Arrière, essieu rigide De Dion
  • Freins :Tambours à double mâchoire
  • Roues et pneumatiques :Jantes rayons. Pneus 600 x 16
  • Carrosserie :Barquette de course 2 portes 2 places à châssis acier tubulaire
  • Réf. :2604

Dimensions, production et performances

  • Constructeur :FERRARI
  • Longueur :418 cm
  • Largeur :155 cm
  • Hauteur :101 cm
  • Empattement :235 cm
  • Voie avant :131 cm
  • Voie arrière :135 cm
  • Nombre d'exemplaires :19
  • Années de production :1957-1961
  • Vitesse maximale :270 km/h

Couleur et finition

  • Finition intérieure :Cuir

Etat de conservation

Etat concours

Voir plus de produits
*Photos non contractuelles. Le dossier complet de cette automobile avec historique, état de restauration, photos détaillées, expertise et visite du véhicule sera communiqué après preuves de fonds bancaires. Nous contacter pour de plus amples informations.