Ferrari 250 GT Lusso

Ferrari 250 GT Lusso

2 250 000 €*

A propos de

La Ferrari 250 GT Lusso que nous vous proposont à la vente, aussi dénommée GTL ou GT/L est une automobile de sport tourisme construite par le fabricant Ferrari. A ne pas confondre avec la Berlinetta Lusso, qui était une version spéciale de la 250 GT Berlinetta SWB, la 250 GT Lusso, qui n'est pas destinée à la compétition en Grand Tourisme, est une déclinaison plus luxueuse et spacieuse de la berlinette 250 GT, la 250 GT Lusso. Considérée comme l'un des plus élégants modèles de Ferrari, elle est dessinée par le carrossier turinois Pininfarina et carrossée par Scaglietti. Même si son habitacle est plus spacieux que celui de la 250 GT, la GT Lusso reste un coupé GT deux places, contrairement à la 250 GTE, coupé 2+2. Produite en 1963-64 sur 18 mois seulement, elle représente le dernier modèle de la génération des Ferrari 250 GT. Ferrari profite du Salon automobile de Paris 1962 pour présenter son prototype Ferrari 250 GT Lusso, qui vient combler le vide entre la 250 GT SWB et le coupé 250 GTE 2+2. Ce modèle est lancé afin de répondre aux exigences des années 1960, les amateurs de sportives devenant plus en recherche de modèles civilisés, confortables et spacieux, plus que radicalement sportifs, les finitions de la Ferrari GTL étant de haut niveau, ce qui se ressent en terme de poids, situé entre 1 020 et 1 310 kg selon les finitions. Reprenant certains traits esthétiques et aérodynamiques des 250 GT et 250 GTO, la Ferrari 250 GT Lusso, qui séduira différentes personnalités de l'époque, dont Steve McQueen, est considérée comme l'une des plus belles Ferrari jamais produites.

La carrosserie est réalisée en acier (à l'exception des portes, du couvercle de coffre et du capot moteur, conçus en aluminium), la poupe étant sculptée d'un petit aileron, premier de la lignée Ferrari de tourisme à intégrer cet appendice aérodynamique qui se termine par un abrupt arrière de style Kammback. L'arrière court est caractérisque des coupés Ferrari avec lunette descendant en pente douce. Les surfaces vitrées, telle la lunette arrière et les custodes triangulaires, sont importantes et les montants minces offrent une excellente visibilité. La Ferrari 250 GT Lusso est équipée de quatre phares ronds à l'avant, dont deux intégrés aux ailes, sauf pour quelques rares versions, dont la Speciale Berlinetta Coupe dessinée par Battista Pininfarina, qui disposent de seulement deux des phares carénés dans l'esprit de la Ferrari 250 GT California Spyder. De nombreuses particularité de carrosserie sont visibles sur la 250 GT Lusso, telle la grille d'aération rectangulaire sur le capot, les ailes fortement galbées, les pare-chocs chromés avant essentiellement décoratifs placés verticalement sous chaque feu de position. Grâce à l'avancée du moteur de quelques centimètres sur le train avant, la Ferrari 250 GT Lusso dispose d'un habitacle spacieux. Cette modification était rare chez Ferrari, les sportives devant à l'époque concentrer au maximum le poids au centre de l'automobile. L'intégration de seulement deux sièges au lieu de quatre sur la 250 GTE permettait de disposer d'un place destinée à recevoir les bagages derrière les confortables baquets, cet espace étant recouvert de cuir matelassé et de lanières de fixation pour ces valises. Sportive civilisée, la 250 GT Lusso disposait de dossiers de sièges à inclinaison non réglable mais la profondeur du pédalier était réglable sur cinq centimètres, comme sur les versions de course. Recouvert de cuir souple, le dessin du tableau de bord est inhabituel avec tachymètre dont la zone rouge commence à 8 000 tr/min, compteur de vitesse placé au centre, légèrement orientés vers le conducteur, et cinq jauges supplémentaires face du conducteur, derrière le volant à trois branches Nardi en bois et en aluminium, disposé presque verticalement. Contrairement à la 250 GTE 2+2 qui dispose d'un empattement de 260 cm, la GT Lusso présente un empattement court de 20 cm de moins, identique à celui de la berlinette 250 GT. Le châssis, d'une redoutable efficacité, adopte la structure tubulaire de la 250 GTO avec section des tubes réduite et les suspensions sont modernes, avec triangles superposés et ressorts hélicoïdaux à l'avant.

Animée par le moteur célèbre V12 Colombo Ferrari d'une cylindrée de trois litres, la Ferrari 250 GT Lusso développe une puissance de 240 ch pour une vitesse maximale de 240 km/h, ce qui en fit l'automobile de tourisme la plus rapide de l'époque. Les soupapes et le vilebrequin, étaient issus du moteur de la 250 GT SWB alors que les pistons et le bloc-cylindres, provenaient de la 250 GTE. Ce moteur est tout aussi civilisé que l'habitacle, étant muni que d'un seul arbre à cames en tête par banc de cylindres, entraîné par chaîne, de deux soupapes par cylindre et de trois carburateurs, contre six habituellement sur les versions plus sportives. Bien que n'étant pas destinée à la compétition, la 250 GT Lusso fera quelques apparitions dans plusieurs épreuves sportives en 1964 et 1965, telles que la Targa Florio et le Tour de France. Dernière représentante de la lignée des Ferrari 250, commencée en 1952 avec la 250 S, la fin de production de la 250 GT Lusso annonce le début d'une nouvelle génération de Ferrari, les séries 275 et 330, toujours plus luxueuses et raffinées. La Ferrari 250 GT Lusso a par ailleurs marqué l'aboutissement de la stratégie commerciale d'Enzo Ferrari, qui souhaitait de le construteur vende des voitures de courses, des voitures de courses doublées de routières, des routières pouvant faire de la compétition, et des routières tout court.

La Ferrari 250 GT Lusso que nous vous proposons à la vente est un modèle de 1964, l'un des derniers produit, au mythique moteur V12 Colombo de 3 litres. Sa carrosserie rouge révèle son intérieur au magnifique cuir noir. L'auto est état concours, matching numbers et certifiée Ferrari Classiche.

Moteur

  • Nombre de cylindres :V12 Colombo 60° en position longitudinale avant à 24 soupapes, deux simples arbres à cames en tête, alimenté par 3 carburateurs double corps Weber 36DCS
  • Cylindrée :2953 cm³
  • Alésage x course :73 x 58,8 mm
  • Taux de compression :9,2: 1
  • Puissance fiscale :17 CV
  • Puissance en chevaux :240 (7 500 rotations/min)
  • Couple maxi :255 Nm (5 500 rotations/min)

Autres éléments techniques

  • Transmission :Propulsion à boîte 4 rapports avec embrayage monodisque et pont rigide
  • Direction :A crémaillère
  • Suspension :Triangles de suspension indépendants et de longueur inégale, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques
  • Freins :A disques à commande hydraulique
  • Roues et pneumatiques :Pneus 185/80/15 sur roues à rayons Borrani en aluminium poli à papillon central
  • Carrosserie :Coupé berlinette 2 places à châssis tubulaire acier, carrosserie acier et portes, capot et coffre en aluminium
  • Réf. :2610

Dimensions, production et performances

  • Constructeur :FERRARI
  • Longueur :441 cm
  • Largeur :175 cm
  • Hauteur :129 cm
  • Empattement :240 cm
  • Voie avant :139 cm
  • Voie arrière :138 cm
  • Nombre d'exemplaires :351
  • Années de production :1963-1964
  • Vitesse maximale :240 km/h
  • 400 mètres DA :15 s
  • 1 000 mètres DA :27.5 s

Couleur et finition

  • Couleur carrosserie :Rouge
  • Finition intérieure :Cuir noir

Etat de conservation

Etat concours
Très belle restauration

Voir plus de produits
*Photos non contractuelles. Le dossier complet de cette automobile avec historique, état de restauration, photos détaillées, expertise et visite du véhicule sera communiqué après preuves de fonds bancaires. Nous contacter pour de plus amples informations.