Ferrari 250 GT Berlinetta SWB Tour de France Competizione aluminium

Ferrari 250 GT Berlinetta SWB Tour de France Competizione aluminium

13 000 000 €

A propos de

La Ferrari 250 GT Berlinetta SWB (short wheelbase ou châssis court) est une sportive de prestige développée par le constructeur italien Ferrari. La Ferrari 250 Tour de France, en l'honneur de ses neuf victoires consécutives dans cette épreuve, est apparue en 1959. Elle devient la première automobile connue sur le plan international pour ses victoires en Grand Tourisme. La réduction de la taille de son châssis porté de 260 à 240 cm lui permettent d'avoir des proportions idéales et des performances optimisées, le type Short Wheel Base ou SWB devenant un mythe dans la catégorie GT. La Ferrari 250 TDF châssis court sera déclinée en version cabriolet avec la California Spyder et en version luxe avec la Lusso, la 250 GT Berlinetta SWB étant le dernier modèle client de la génération 250, remplacé par la Ferrari 330 en 1963.

La première Ferrari 250 GT Berlinetta SWB qui participe aux 24 Heures du Mans 1959 possède encore le châssis long de 260 cm, avec un style qui évoque la nouvelle Ferrari châssis court. Présentée la même années au Mondial de l'Automobile de Paris, la 250 GT Berlinetta SWB est une évolution de la berlinette 250 GT Tour de France LWB , le châssis identique étant réduit de 20 cm, ce qui permet d'avoir une tenue de route optimisée, notamment en courbe. Comme sa prédécesseure, la 250 GT Berlinetta SWB fut dessinée par Pininfarina et carrossée par Scaglietti mais son aérodynamique était travaillée grâce à des formes arrondies dûes au travail des ingénieurs Carlo Chiti et Giotto Bizzarrini. Son moteur reste le traditionnel moteur V12 à trois carburateurs double corps Weber développant entre 240 et 260 ch pour les versions routières Lusso, 270 ch pour la version 250 Berlinetta TDF client, à 280 ch voire 293 ch pour la version Ferrari 250 SWB compétition aluminium. La Ferrari 250 GT Berlinetta réalise le départ-arrêté jusqu'à 100 km/h puis jusqu'à l'arrêt en 22 secondes, notamment grâce à l'introduction de freins à disque au lieu des tambours des modèles précédents, des ouvertures d'aération étant aussi pratiquées derrière les roues avant, afin de refroidir le moteur, et au-dessus de la lunette arrière afin de ventiler l'habitacle.

La version compétition (74 exemplaires produits) de la Ferrari 250 GT Berlinetta Tour de France se distingue par des ouvrants ou une carrosserie entière en aluminium, alors que la version client (89 exemplaires produits) est en acier. À l'instar des précédents modèles de 250 GT, la 250 GT SWB Competizione Tour de France possède un équipement spartiate, des pare-chocs supprimés, des vitres latérales en plastique et un réservoir à essence porté à 120 litres, de même qu'un châssis tubulaire soudé comme la version route. La suspension arrière est assurée par un essieu rigide à ressorts à lames. La Ferrari 250 châssis court aluminium Tour de France, dont la vitesse varie de 250 (pont court) à 270 km/h (pont long), remportera de nombreuses courses, éclipsant la concurrence avec des victoires absolues, notamment de 1959 à 1961 avec les 24 Heures du Mans en catégorie GT 3 litres, de 1960 à 1962 au Tour de France, en 1960-61 aux 1000 Kilomètres de Paris et au Tourist Trophy, mais aussi au 1000 Kilomètres du Nürburgring ou à la Targa Florio.

Tenue pour être l'un des plus beaux modèles automobiles, la 250 GT SWB Berlinetta Tour de France aluminium Competizione que nous vous présentons à la vente est considérée comme remarquable pour avoir marié subtilement esthétique et utilité. Elle est dans un état de restauration et de fonctionnement exceptionnel et possède un très beau pedigree.

Moteur

  • Nombre de cylindres :V12 essence à 60° à 24 soupapes, double arbre à cames et 3 carburateurs Weber 40 DCL6 en position longitudinale avant
  • Cylindrée :2 953 cm³
  • Alésage x course :73 x 58.8 mm
  • Taux de compression :9.2:1
  • Puissance en chevaux :293 (7 000 rotations/min)
  • Couple maxi :275 Nm (5 000 rotations/min)

Autres éléments techniques

  • Transmission :Propulsion à différentiel et boîte manuelle 4 rapports synchronisés. Embrayage monodisque à sec
  • Direction :A crémaillère
  • Suspension :Avant indépendantes, à double triangulation, ressorts hélicoïdaux. Essieu arrière rigide à ressorts à lames semi-elliptiques
  • Freins :Disques Dunlop
  • Roues et pneumatiques :Jantes Borrani à pneus 185 x 15
  • Carrosserie :Sportive de prestige coupé 2 portes 2 places à châssis tubulaire soudé et carrosserie complète en aluminium
  • Réf. :2785

Dimensions, production et performances

  • Constructeur :FERRARI
  • Longueur :415 cm
  • Largeur :169 cm
  • Hauteur :126 cm
  • Empattement :240 cm
  • Voie avant :137 cm
  • Voie arrière :137 cm
  • Nombre d'exemplaires :74
  • Années de production :1959-1962
  • Vitesse maximale :270 km/h
  • 0 à 100 km/h :5.2 s

Couleur et finition

  • Finition intérieure :Cuir

Etat de conservation

Parfait état

Voir plus de produits